Avis WipEout Omega Collection sur PS4 Pro

0

Mon amour pour WipEout a démarré dès son premier épisode en 1995 sur PlayStation. Depuis, je suis toujours heureux de reprendre le volant de ces vaisseaux futuriste propulsés à toute vitesse et armés jusqu’au dents. Et bien que la concurrence s’efforce de se hisser à la hauteur (voir mon avis sur Fast RMX sur Nintendo Switch), WipEout reste à la première place dans mon coeur.

Acheter WipEout Omega Collection

Au rayon des nouveautés, ce n’est pas l’extase mis à part un mode photo qui permet de réaliser quelques clichés plutôt cool. Les amateurs du bouton Share pourront se donner à coeur joie. Voici quelques photos de mon cru.

Niveau contenu, on est bien. Les opus de cette compilation offre de nombreuses heures de jeu en solo et un mode versus en local (écran splitté). On retrouve les épreuves que l’on a pu arpenter par le passé, course solo, championnat, contre la montre sur un tour ou sur une course complète et le mode zone qui met nos nerfs à rude épreuve en augmentant de manière continu notre vitesse.

Bien que le contenu répond présent, il me faut tout de même préciser que, comme son nom l’indique, WipEout Omega Collection est une compilation de WipEout 2048 (PSP), WipEout HD (PS3) et WipEout Fury (DLC de la version PS3). Le tout remis au goût du jour en 4K pour ceux qui possède une PS4 Pro et un écran 4K. Pour les autres ce sera du 1080P. Le 60 FPS quand à lui ne fera pas de jaloux et sera de base pour touts les joueurs. Quoiqu’il en soit, 4K ou pas, l’épisode WipEout 2048 montre bien qu’il provient d’un épisode PSP. Les décors sont beaucoup plus vide et l’immersion s’en ressent. Quand à WipEout HD et Fury, là par contre, c’est le kiff total ! A noter que quelque soit le jeu, je n’ai pas détecté de baisse de framerate sur ma PS4 Pro.

Disponible pour une trentaine d’euros, je ne peux que vous conseiller cette compilation qui offre du plaisir à l’état pur. Enfiler votre combinaison et vos gants, on vous attends sur la piste !

 

Ma note

8 Tomiiks.com

Laissez un commentaire