High-techSmartHome

Test Thomson CR300IVCA, un Radio-Réveil intégrant Alexa

Cela fait maintenant quelques semaines que je teste le radio-réveil Thomson CR300IVCA. Disposé sur ma table de chevet, il a quelques atouts non négligeables et quelques défauts inhérents à ce type d’appareils.Deux fonctionnalités ont attiré mon oeil dès le premier regard que j’ai posé sur le radio-réveil Thomson CR300IVCA. La recharge par induction et l’assistant vocal Alexa intégré.

Thomson CR300IVCA

Posé, c’est rechargé

La recharge par induction est vraiment cool. Elle envoie du 10W ce qui assure une recharge nocturne efficace. Clairement mon iPhone XS Max était rechargé à 7h30 du matin en le posant dessus vers minuit (batterie à 10%). Pour ceux qui disposent d’un téléphone sans ce type de recharge, pas d’inquiétude, le Thomson CR300IVCA est également équipé d’un port USB à l’arrière.

Alexa Thomson CR300IVCA
Discussion avec Alexa en cours

Alexa, joue moi un morceau de musique

Comme indiqué plus haut, il intègre l’assistant vocal d’Amazon, Alexa. Vous allez pouvoir donc parler à votre radio-réveil. Lancer de la musique, demander la météo, le résultat du match de votre équipe préférée, ou encore contrôler vos lumières (philips Hue par exemple) etc. et tout ça depuis votre lit. A l’usage c’est vraiment cool. Après Alexa ou Google Assistant, c’est une question de goût et d’écosystème. C’est sûr que si vous pilotez tout depuis Google Assistant, prendre ce réveil ne sera peut être pas le plus opportun.

micro coupée Thomson CR300IVCA
Quand on coupe le micro, un halo rouge entoure le radio réveil… pas terrible la nuit.

Côté musical, il s’en sort bien. Il dispose du Bluetooth, est compatible Spotify Music et on peut également écouter toutes les radios numériques en passant par Alexa ou par l’application SMARTAUDIO. Après quelques minutes de configuration, l’application permet de régler les alarmes, lancer de la musique ou radios, etc.

Recharge induction
Le point fort, la recharge à induction !

La nuit éclairée

Côté défauts, j’en ai relevé deux. Le première est l’éclairage qu’il émet. Il y a trois niveaux de luminosité dont un qui masque totalement l’affichage. Les deux autres niveaux par contre émettent beaucoup de lumière. A tel point que c’en est gênant. Il y a dix ans j’avais le même problème avec un radio-réveil JBL. Rien à changé. Et je ne parle pas du halo rouge qui apparait quand on coupe le micro d’Alexa ! Le second défaut est lié au premier. Etrangement les boutons pour gérer la luminosité ne fonctionnent plus au bout d’un certain temps… Il faut alors débrancher / rebrancher l’appareil. Aucune idée si c’est lié uniquement à mon appareil.

Thomson CR300IVCA connectique
Un port jack et USB sont présent à l’arrière si besoin.

Au final, le produit est plutôt bon. Si vous cherchez un radio-réveil avec des fonctions avancées le Thomson CR300IVCA est un bon choix. L’intégration d’Alexa est vraiment son point fort. Rien de mieux que de gérer, à la voix, la domotique de son appartement ou de sa maison depuis son lit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page